Sous réserve du paiement des cotisations, l’assurance obsèques est souscrite pour la vie entière. Dans quelques années, le capital garanti par votre contrat peut en effet ne plus suffire pour financer la cérémonie que vous avez définie.

La seule solution consiste donc à vérifier périodiquement l’adéquation entre la somme qui sera versée au bénéficiaire et les prestations funéraires souhaitées, afin de tenir compte de l’évolution de leurs coûts. 

Les entreprises d'assurances  sont d'ailleurs tenues de prévoir dans les contrats obsèques un dispositif de revalorisation. Chaque année, vous devez être tenu informé de l’évolution du capital garanti.

Le contrat d'assurance obsèques doit notamment mentionner clairement qu’un supplément financier peut être à régler, et  que la différence entre le montant du capital (majoré des intérêts produits) et le coût des obsèques, si le second est inférieur au premier, sera versé à un bénéficiaire de second rang désigné par le souscripteur.