Jour après jour, la responsabilité d’entreprise anime les pratiques financières de CNP Assurances. 

Notre stratégie d’investissement responsable s’étend aujourd’hui à l’ensemble de nos portefeuilles financiers et à tous les types d’actifs, des actions aux obligations, en passant par l’immobilier et les forêts. Notre volonté est d’être un acteur toujours novateur face aux défis de la transition écologique et énergétique (TEE). L’investissement responsable n’est pour nous ni une contrainte ni une formalité, c’est un levier. Avec plus de 300 Md€ investis dans tous les secteurs, CNP Assurances est un acteur majeur du financement de l’économie réelle.

Une démarche ESG alignée sur la transition écologique et énergétique (TEE)

Signataire des Principes pour l’investissement responsable (PRI) de l’ONU, le groupe CNP Assurances sélectionne ses investissements à l’aune de critères environnementaux, sociaux et de gouvernance (ESG). En dix ans, la pratique a gagné tous les compartiments d’actifs.

Avec 81 % de ses actifs gérés avec des filtres ESG à fin 2018, et 19 % qui bénéficient d’une approche partielle ESG, CNP Assurances déploie une démarche globale d’investisseur responsable selon des modalités adaptées à la nature propre de chaque compartiment d’actifs.

Ainsi, la gestion des actions cotées détenues en direct tient compte des filtres ESG selon l’approche best-in-class, amendée par les analyses extra-financières des assets managers Mirova et LBPAM. Leur gestion est alignée sur des portefeuilles modèles pondérant fortement la contribution à la TEE. Cette gestion s’est concrétisée par l’aboutissement d’un indicateur Actions ISR. La prise en compte des critères ESG vaut également pour le secteur immobilier et la gestion des forêts, qui atteignent respectivement à fin 2018 des taux de 100% d’acquisitions d’immeubles selon la démarche ESG et 100% de surfaces de forêts certifiées PEFC.

10 milliards d’encours en investissements verts à la fin 2018

CNP Assurances confirme sa décision de s’engager de plus en plus fortement dans la lutte contre le changement climatique, convaincue qu’un problème environnemental à grande échelle générerait également un risque financier contre lequel nous devons nous prémunir pour tenir nos engagements parfois de très longue durée vis-à-vis de nos assurés.

Avec 10 Md€ d’encours en investissements verts à fin 2018, et de nouvelles ambitions pour se désengager de l’industrie du charbon, le Groupe a pris la décision d’exclure les entreprises dont plus de 10% du chiffre d’affaires est lié au charbon thermique (contre 15% auparavant).

L’année 2018 a marqué une nouvelle fois notre volonté d’améliorer les engagements du Groupe, qui entend faire avancer les pratiques ISR avec comme objectif la protection de tous ses assurés et de leur avenir.

Pour en savoir plus : télécharger le rapport sur l'investissement responsable 2018

Rapport sur l’investissement responsable 2018 : prise en compte des facteurs extra-financiers dans la gestion des actifs et contribution à la transition écologique et énergétique en conformité avec l’article 173-VI de la loi Transition énergétique pour la croissance verte (TCEV)