Les investissements sont strictement encadrés par le code des assurances et la réglementation française vous protège. Ainsi, un assureur doit être en mesure d'assumer à tout moment son " passif ", c'est-à-dire les engagements présents et à venir qu’il prend vis-à-vis de ses clients.
Des provisions réglementaires doivent, notamment, être constituées pour faire face aux évolutions des taux d’intérêt et aux variations de la Bourse (« provision pour risques d’exigibilité  »,  « provision pour aléas financiers », « provisions pour risques de taux »,…)
La qualité et la sécurité qu'apporte une société d'assurance dépendent également de ce qu’on appelle sa "solvabilité". En plus des réserves qui couvrent déjà l’intégralité des engagements souscrits vis-à-vis des assurés, les compagnies doivent disposer de fonds propres en quantité suffisante pour anticiper d’éventuels événements imprévus.
Ainsi, les assureurs doivent détenir en plus des actifs permettant la couverture des engagement une « marge de solvabilité » minimale de 4% des encours en euros.

En savoir plus sur la solidité de CNP Assurances

Cette information vous a-t-elle été utile ?
Oui
Non
Veuillez n’inclure aucune information personnelle dans votre commentaire.