Votre contrat d’assurance vie vous accompagne jusqu’à votre départ en retraite pour devenir une source de revenus complémentaires.

L’assurance vie permet de vous constituer un capital, à votre rythme et dont vous pouvez disposer dans un cadre fiscal spécifique. Un versement suffit à ouvrir votre contrat, que vous pouvez alimenter ensuite par des versements programmés ou libres.

Chaque année, les supports en euros génèrent des intérêts. En fonction de vos objectifs et de votre sensibilité au risque, vous pouvez diversifier votre capital sur des supports en unités de compte (1) pour bénéficier du potentiel des marchés financiers sur le long terme. De plus, votre contrat reste disponible : à tout moment, vous pouvez demander à disposer, totalement ou partiellement, de votre capital.

Une fois à la retraite, pour améliorer votre pension, vous pouvez choisir de bénéficier de votre capital constitué, et ce de deux façons :

  • Soit demander la conversion de votre capital constitué en rente, qui vous sera versée jusqu’à la fin de votre vie. Une partie de la rente, variable selon votre âge (40 % de 60 à 69 ans, 30 % à partir de 70 ans), sera soumise à l’impôt sur le revenu et aux prélèvements sociaux
  • Soit effectuer des rachats partiels, où seuls les intérêts sont imposés (2). Ces rachats peuvent être programmés, afin que vous receviez régulièrement une somme (par exemple chaque trimestre), ou libres, en fonction de vos besoins ponctuels.

Enfin, certains contrats d’assurance vie sont spécifiquement dédiés à la retraite (Madelin, Perp…). Les versements sur ces contrats permettent de bénéficier de déductions fiscales et, en contrepartie, ces contrats n’autorisent pas les rachats (3) et la totalité de la rente est imposée.

(1) Les montants investis sur les supports en unités de compte ne sont pas garantis mais sont sujets à des fluctuations à la hausse ou à la baisse dépendant en particulier de l’évolution des marchés financiers.

(2) Voir le cadre fiscal des rachats en assurance vie

(3) hors évènements exceptionnels prévus par la loi