Pour la plupart, oui. Les blessures survenues lors de la pratique de certains sports considérés comme dangereux peuvent souvent être  cependant exclues de la garantie. C’est par exemple le cas si vous êtes un adepte de la plongée sous-marine, de l’alpinisme, de l’escalade, des sports aériens ou de combat, du parachutisme, du saut à l’élastique, de la spéléologie, des sports utilisant un véhicule à moteur… Même le ski peut faire l’objet de restrictions si l’accident intervient en dehors des pistes balisées.

L’exercice d’une activité sportive à titre professionnel est généralement banni de la couverture.

Pour savoir si votre discipline est prise en compte, il convient donc de vous référer à la notice de votre contrat. Si elle ne l’est pas, et si vous désirez malgré tout bénéficier d’une garantie, vous pouvez vous rapprocher de la fédération sportive concernée.

Du reste, si vous pratiquez cette activité dans le cadre d’un club, la souscription d’une assurance spécifique peut être liée à la prise de licence.

Cette information vous a-t-elle été utile ?
Oui
Non
Veuillez n’inclure aucune information personnelle dans votre commentaire.