Tant que l’assuré est vivant, lui seul peut révéler qui est (sont) le(s) bénéficiaire(s) de son contrat d’assurance vie, et l’assureur est soumis à un devoir de confidentialité.

Ce n’est qu’après le décès de l’assuré que vous pouvez vérifier si vous êtes au nombre des bénéficiaires : en savoir plus sur les démarches à effectuer

  • Si vous êtes bénéficiaire, cela vous sera confirmé et votre assureur vous demandera les pièces pour constituer le dossier.
  • Si vous n’êtes pas bénéficiaire, votre assureur ne vous communiquera pas le nom des bénéficiaires.

S’il s’agit d’un contrat CNP Assurances, rapprochez-vous d’un conseiller du réseau auprès duquel il a été souscrit (Banque Postale, Caisse d’Epargne, conseiller AMETIS…), avec une copie de l’acte ou du certificat de décès. Votre interlocuteur vous aidera à constituer le dossier.

Si vous ignorez auprès de quelle compagnie votre proche était assuré, vous pouvez saisir gratuitement et par simple lettre l’Agira (Association pour la gestion des informations sur le risque en assurance), l’organisme mis en place par les assureurs pour faciliter la recherche des bénéficiaires.
Dans votre courrier, indiquez vos nom, prénom, date de naissance et adresse, ainsi que les nom, prénom adresse, dates et lieux de naissance et de décès de la personne qui aurait souscrit le contrat. Joignez à votre demande une copie de l’acte ou du certificat de décès de la personne concernée.
L’Agira transmettra votre demande à tous les assureurs, qui vérifieront l’existence d’un contrat souscrit par la personne décédée. Si c’est le cas, et si vous en êtes bénéficiaire, l’assureur prendra contact avec vous pour vous verser la prestation prévue au contrat.