Pour une économie durable

Réduire notre empreinte environnementale

Réduire notre empreinte environnementale

Le groupe CNP Assurances étant une société de services, son empreinte environnementale est liée à l’usage et l’activité de ses collaborateurs et des serveurs informatiques. L’objectif de réduction de l’empreinte environnementale concerne tout le groupe CNP Assurances. Cet objectif passe essentiellement par la réduction des consommations, en particulier les trois principaux facteurs d’émission directe : l’utilisation du papier, tant dans la gestion quotidienne que dans le cadre des relations avec les assurés, les déplacements et la gestion des bâtiments d’exploitation. 

Quelques exemples d’initiatives CNP Assurances :

  • En tant qu’intermédiaire financier, le principal enjeu de maîtrise des émissions de CO2 de CNP Assurances, réside dans ses actifs.Après près de dix années de suivi du puits carbone de ses forêts, CNP Assurances a choisi de mesurer les émissions de gaz à effet de serre de ses titres actions en 2015. En effet ces émissions quoi qu’indirectes sont beaucoup plus significatives que les émissions du bilan carbone. Leur mesure met en évidence le rôle des investisseurs dans la lutte contre le changement climatique. CNP Assurances s’est fixé comme objectif de réduire le niveau atteint au 31 décembre 2014 de 20 % à horizon 2020 .
  • La conversion numérique de certains supports ou procédures a progressé à CNP Assurances. La quasi-totalité des demandes d’adhésion pour les produits Banque Postale sont dématérialisées, cela a ainsi permis de supprimer l’usage du papier carboné (soit une économie d’un million d’exemplaires). Les bulletins de situation semestriels aux clients sont également dématérialisés, soit une économie de trois millions de plis pour le réseau Caisse d’Epargne et de 1,9 million de plis pour le réseau La Banque Postale.
  • Dans le groupe CNP Assurances, l’usage des visioconférences et conférences téléphoniques s’est généralisé afin de limiter les déplacements professionnels. Ainsi, en 2016,  15 470 heures de connexion de visioconférence ont été enregistrées, en hausse de 32 %.

Suivre l’empreinte carbone de CNP Assurances

Depuis six ans, CNP Assurances calcule ses émissions de gaz à effet de serre.

NB : En 2016 les facteurs d’émissions de référence servant au calcul de ce bilan ont été très significativement revus par l’ADEME. Aussi, afin de mieux expliquer les variations entre l’exercice 2015 et 2016, le graphique présente les émissions 2016 mesurées avec la même méthode qu’en 2015 et les émissions 2016 mesurées avec la nouvelle méthode.

Les émissions du scope 1 et du scope 2 sont peu significatives. Au-delà des efforts d’optimisation, leur volatilité est inévitable : la baisse des émissions directes (scope 1) s’explique par la renégociation du contrat avec EDF dans le cadre de l’approvisionnement des groupes électrogènes parisiens en fioul. La légère augmentation des émissions indirectes associées à l’énergie (scope 2) est due aux aléas climatiques.

Quant aux autres émissions indirectes (scope 3, hors actifs financiers), 93% de l’écart observé entre 2015  et 2016 est dû à la réévaluation à la hausse (entre 200% et 300%) des facteurs d’émissions associés aux prestations de services et aux prestations intellectuelles. A méthodologie constante, le scope 3 s’élèverait en 2016 à 17 153 teqCO2, soit un niveau proche de celui de 2015.

Le détail par poste est disponible sur le site de l’Ademe : Bilan de gaz à effet de serre de CNP Assurances