Pour une économie durable

Investir responsable

Investir responsable

La première responsabilité financière du groupe CNP Assurances est de sécuriser les engagements pris envers les assurés et de garantir une performance optimisée et lissée dans le temps.

Convaincue que les facteurs extrafinanciers optimisent le couple rendement/risque sur le long terme, CNP Assurances a déployé depuis plusieurs années une stratégie d’investisseur responsable pour la majorité de ses actifs et ceux de ses filiales françaises (81% fin 2016). CNP Assurances souhaite faire de ses investissements un levier de transformation positive de l’économie.

81 % des actifs CNP Assurances gérés selon des critères environnementaux, sociaux et de gouvernance (ESG)

En tant que compagnie d’assurance, CNP Assurances délègue sa gestion d’actifs et ne gère pas d’actifs pour des tiers. CNP Assurances définit et pilote sa démarche d’investisseur responsable en s’appuyant sur l’expertise extrafinancière des sociétés de gestion. Cet engagement s’est renforcé en 2011 par la signature des Principes pour l’investissement responsable (PRI) et par la signature du Montreal Carbone Pledge en 2015.

La stratégie d’investisseur responsable de CNP Assurances se traduit par une prise en compte progressive des critères environnementaux, sociaux et de gouvernance (ESG) sur l’ensemble du portefeuille sur les différents compartiments d’actifs. Cette politique a été complétée en 2015 par une stratégie bas carbone. Au 31 décembre 2016 le filtre ESG couvre 81 % des actifs financiers de CNP Assurances et ses filiales françaises :

■     Actions cotées: gestion Best-in-class

L’approche est basée sur une gestion best-in-class. Une veille trimestrielle permet d’échanger avec les analystes extra-financiers de Natixis AM et avec ceux de LBPAM sur les titres en risque et les enjeux en cours. Le dialogue est engagé avec les sociétés détenues en cas de problème ESG. Lorsque le dialogue ne porte pas ses fruits, la valeur peut faire l’objet de mesures graduées : arrêt des acquisitions voire cession/exclusion de titres.
La démarche d’investisseur responsable sur le compartiment Actions cotées soutient la transition écologique et énergétique, notamment par le développement d’une approche risque et opportunité carbone.
CNP Assurances a exclu dès 2008 de de son portefeuille les producteurs de bombes à sous-munition et mines antipersonnel. Depuis 2015, elle exclut en plus toutes les sociétés extractrices de charbon et productrices d’énergie à base de charbon dont plus de 15 % du chiffre d’affaires est lié au charbon thermique.

■     Obligations du secteur public et parapublic :

Exclusion des pays sensibles non démocratiques et/ou à faible degré de liberté selon les indices de Freedom House ou jugés corrompus par Transparency International, ainsi que des paradis fiscaux.

■     Obligations corporate :

Notations ESG trimestrielles des portefeuilles, exclusion ou limitation de l’univers d’investissement sur les principes du Pacte Mondial. CNP Assurances a exclu dès 2008 de son univers d’investissement obligataire les producteurs de bombes à sous-munition et mines antipersonnel. Depuis 2015, elle exclut également toutes les sociétés extractrices de charbon et productrices d’énergie à base de charbon dont plus de 15 % du chiffre d’affaires est lié au charbon thermique.

■     OPCVM :

La démarche s’appuie sur la sélection des sociétés de gestion (y compris leur engagement ESG) et la définition de principes généraux pour l’univers d’investissement : les acteurs spéculant sur les matières premières agricoles et les producteurs de bombes à sous-munition et mines antipersonnel sont exclus. En outre depuis 2015, sur les OPCVM dédiés, les titres ciblés sur le non-respect des principes du Pacte Mondial et la problématique charbon définis dans le cadre de la démarche sur les obligations sont aussi exclus.
La question des pays sensibles est également surveillée : enquête sur le traitement des paradis fiscaux et des embargos en 2015, intégration dans le questionnaire de due diligence et exclusion dans les nouveaux OPCVM dédiés.
Par ailleurs, 2,8 Md€ d’OPCVM ISR ont été souscrits par CNP Assurances, soit 10% des encours de la totalité des OPCVM non dédiées détenus fin 2016.

■     En outre des supports ISR sont proposés dans les contrats multisupports.

Ils représentent en 2016 un encours de 592 M€ en augmentation de plus de 9 % par rapport à 2015.

 

Le groupe Caixa Seguradora pratique des exclusions sectorielles sur ses investissements en obligations publiques, privées, et en actions. CNP Assurances Compania de Seguros priorise, à rendement et risque équivalent, l’investissement avec le meilleur profil social et/ou environnemental. Fin 2016, 16 % de ses actifs sont consacrés au soutien de PME ou d’infrastructures sociales.

CNP UniCredit Vita a mis en place les règles d’exclusion des valeurs et pays sensibles définies par CNP Assurances sur son portefeuille en euros, soit 46 % des actifs financiers fin 2016, tout comme MFPrévoyance.

Transition écologique et énergétique

CNP Assurances est engagée dans des fonds de private equity du secteur éco-énergie/éco-industrie/cleantech pour 34 M€ fin 2016. Les investissements directs et indirects en infrastructure énergie renouvelable, mobilité durable, traitement des eaux et des déchets représentent un encours total de 651 M€ fin 2016. À ces fonds s’ajoutent les 902 M€ investis en direct dans des obligations liées à des projets environnementaux spécifiques (green bonds).

Fin 2015 avec la société de gestion Meridiam, CNP Assurances a lancé un fonds d’infrastructures « Meridiam Transition » pour financer des projets de développement innovants dans le domaine de la transition énergétique, des services locaux comme les réseaux de chaleur ou la valorisation énergétique de déchets, des réseaux électriques et gaziers et enfin des énergies renouvelables innovantes : 100 M€ ont été engagés fin 2015 et 49 M€ supplémentaires en 2016.

Forte des avancées dans le cadre de sa stratégie bas carbone, CNP Assurances a atteint avec un an d’avance son objectif du triplement des encours en faveur de la TEE entre 2014 et 2017, avec un encours correspondant de 1,7 M€ au 31/12/2016.

CNP Assurances s’est vu récompensée en octobre 2016 d’une mention spéciale du jury du premier prix international du meilleur reporting climatique Investisseurs.

Désengagement dans le secteur du charbon

Depuis 2015, CNP Assurances a cédé pour près de 300 M€ d’obligations de sociétés extractrices de charbon et productrices d’énergie à base de charbon. Elle ne détient plus depuis la fin de l’année 2015 de position en direct dans les actions et obligations cotées de sociétés dont plus de 25 % du chiffre d’affaires est lié au charbon thermique.

Empreinte carbone du portefeuille financier

Forte de son engagement dans le cadre du Montréal Carbon Pledge en mai 2015 CNP Assurances mesure et publie l’empreinte carbone de son portefeuille financier. La mesure concerne dans un premier temps celui du portefeuille actions cotées détenues en direct.
Cette empreinte est estimée au 31 décembre 2016 à 0,405 teq CO2/millier d’euros investis. CNP Assurances s’est fixé comme objectif de réduire le niveau atteint au 31 décembre 2014 de 20 % à horizon 2020 (rythme légèrement supérieur aux engagements de l’union européenne à l’accord de Paris), en privilégiant le dialogue avec les entreprises dont elle est actionnaire. Cet indicateur, utile pour piloter la décarbonation du portefeuille reste imparfait, car il  ne valorise pas nécessairement les actions positives des entreprises en faveur de la transition énergétique, CNP Assurances soutient donc les développements méthodologiques sur les mesures de l’impact carbone et TEE des entreprises, notamment celles liées aux émissions évitées.
NB : Il s’agit d’une estimation des émissions de gaz à effet de serre des sociétés en portefeuille scope 1 et 2 à fin 2015 (dernières publiées) sans retraitement de doublon, rapportée à la valeur bilan du portefeuille. Ces estimations sont volatiles et dépendent notamment des périmètres et méthodes de collecte des données dans les entreprises et des évolutions des facteurs d’émissions de référence. Aussi même si les résultats fin 2016 sont très encourageants, CNP Assurances reste vigilante et poursuit ces actions.