Le nouvel axe prioritaire de la Fondation

Réduction des inégalités sociales de santé

Au service des grands enjeux de santé publique depuis plus de vingt ans, la Fondation CNP Assurances a décidé en 2015 d’intensifier son engagement et de faire de la réduction des inégalités sociales en matière de santé son axe prioritaire, en soutenant des projets d‘envergure nationale, faisant écho à ses valeurs et impliquant la jeunesse.

Sa mission est de soutenir et d’accompagner des projets innovants d’utilité sociale qui apportent des réponses concrètes pour renforcer l’égalité des chances en santé. La fondation contribuera à favoriser le mieux vivre et la santé tout au long de la vie des populations vulnérables ou en risques de vulnérabilités.

Ce choix de la fondation est lié au fait que la France est le pays de l’Europe de l’ouest où les inégalités sociales de santé sont les plus fortes, comme le démontrent de nombreuses études de santé publique. Il s’inscrit également dans la volonté de répondre aux besoins des personnes et des familles dans un contexte de profondes transformations sociétales : allongement de la durée de vie, évolution de la structure familiale, dégradation du marché de l’emploi, culture du « chacun pour soi ».

Pour contribuer à réduire les inégalités sociales de santé la fondation visera les objectifs suivants :

  • faciliter le recours aux droits en matière de santé,
  • favoriser la prévention et la promotion de la santé,
  • agir sur les déterminants sociaux de la santé (éducation, lien social…) dans un souci de réduire les vulnérabilités

Une démarche dynamique : la co-construction de projets 

Dans le cadre de son nouvel axe d’engagement, la fondation a souhaité adopter une démarche proactive de co-construction de projets d‘envergure nationale avec des organismes partenaires, faisant écho à ses valeurs et impliquant la jeunesse.

Elle a ainsi proposé à l’Agence du Service Civique d’être son premier partenaire privé pour co-construire un programme d’innovation sociale.

Partenariat avec l'Agence du service civique

Le 12 mars 2015, la fondation est devenue le premier partenaire privé d’un programme d’innovation sociale de l'Agence du Service Civique.

Ce partenariat consiste à développer un projet expérimental citoyen « pour les jeunes et par les jeunes », en vue de réduire les inégalités sociales en matière de santé . La Fondation CNP Assurances financera à hauteur de 300 000 euros un programme de Service Civique pour 50 jeunes. Ils mèneront auprès de leurs pairs des actions de prévention et de promotion de la santé à partir de l’année 2015.

Voir le communiqué de presse du 9 mars 2015

Partenariat avec l’Alliance des mécènes pour l’éducation

Dans le cadre de son action sur les déterminants sociaux de la santé, la fondation a choisi de rejoindre l’’alliance des mécènes pour l’éducation. Celle-ci rassemble les mécènes désireux de contribuer concrètement, aux côtés des équipes éducatives et des associations expertes de l’accompagnement des jeunes, à la lutte contre la sortie du système solaire, sans diplôme ou qualification.

150 000 jeunes sortent du système scolaire chaque année sans diplôme ni qualification, soit en 5 ans une génération entière qui ne détient pas les clés pour lire, écrire et communiquer. Cette situation crée une frustration grandissante, empêche toute insertion professionnelle, aboutit à une marginalisation et risque d'induire des conditions de vie et de santé dégradées.

Le programme de l’alliance consiste à lutter contre le décrochage scolaire de collégiens de classe de 5ème en difficulté, sur 9 collèges d’Ile de France, en les accompagnant sur 3 ans, jusqu’à la fin du cycle collège .

Ce programme se veut ambitieux par la nature et la taille de sa population cible, et son essaimage possible sur tout le territoire. C’est dans la pluralité et la synergie des acteurs concernés (Education nationale, monde académique, entreprises et associations) que ce projet, qui relève de l’expérimentation et de l’innovation , trouve son originalité.

Les membres de l’alliance se sont accordés pour mettre en place un accompagnement personnalisé des adolescents concernés tant sur le plan éducatif que sur celui de la santé et du mieux vivre ensemble .

Il s’agit pour la fondation d’accompagner 150 élèves, venant de 50 classes dans 9 collèges et leur famille, sur l’importance de la santé et du bien vivre ensemble. L’objectif est de faire prendre conscience à ces jeunes collégiens de l’importance de prendre soin de leur corps, de favoriser la création d'un esprit d’équipe et d'appartenance à une communauté, de se dépasser et de reprendre confiance en soi par la mise en place d’ateliers spécifiques encourageant la prévention, l’entraide et la coopération, les activités sportives et ludiques lors de séjours vacances.