Communiqué de presse

La Fondation CNP Assurances se mobilise pour l’égalité des chances avec la Fondation pour la vocation

Le 18 décembre 2018,

Tous les ans, la Fondation Marcel Bleustein-Blanchet décerne plusieurs prix de la vocation à des jeunes passionnés ayant besoin d’un coup de pouce pour se lancer dans la vie professionnelle. Partenaire depuis plusieurs années de ces trophées et très engagée pour l’égalité des chances, la Fondation CNP Assurances a  récompensé le 17 décembre 2018 trois lauréats âgés de 18 à 30 ans.

La Fondation Marcel Bleustein-Blanchet a pour mission d’encourager toutes les vocations et d’accompagner les jeunes qui, faute d'appui matériel, sont freinés dans leurs efforts pour s'accomplir dans le métier qu’ils ont choisi. Elle organise chaque année une cérémonie où, avec ses partenaires, elle accompagne et récompense les jeunes les plus méritants en leur attribuant une bourse pour réaliser leur projet professionnel.

Partenaire de l’événement, la Fondation CNP Assurances engagée depuis sa création dans la lutte contre les inégalités sociales de santé, agit ainsi en faveur de jeunes en situation difficile qui se destinent à des professions de santé : vocation médicale, paramédicale, ou médico-sociale. Lors de la cérémonie, elle a remis trois prix de la vocation pour un montant total de 30 000€ à 3 lauréats :

Morgan Begey , 26 ans, enseignant chercheur en psychologie à Besançon. Afin de financer seul son projet de recherche, Morgan doit travailler à temps plein. La bourse va lui permettre de se libérer du temps pour sa thèse sur ses deux passions que sont magie et sciences humaines.

Nadia Habri , 27 ans, étudiante en médecine à Poitiers. Après avoir soutenu une thèse en pharmacie, Nadia souhaite reprendre ses études pour devenir neurologue, son rêve d’enfance qu’elle avait mis de côté pour des raisons familiales et économiques. Nadia pourra ainsi se concentrer à 100% à la préparation du concours de l’internat.

Clara Ziane , 25 ans, chercheuse en kinésiologie à Montréal (Canada). Pratiquant la guitare depuis son enfance, Clara s’intéresse aux douleurs et aux blessures musculo-squelettiques qui touchent particulièrement les instrumentistes. Elle travaille actuellement sur un projet de recherche lié à la prévention des blessures à l’épaule des violonistes des orchestres professionnels de Montréal. Contrainte de financer jusque-là ses études en travaillant, la bourse va permettre à Clara de se consacrer à 100% à sa recherche pendant les trois prochains semestres.

Nadia Habri et Clara Ziane

Photo : CNP Assurances